Dr Pixel™ …

 

Dr Pixel™

 

Français English

 

 

 

FRANCAIS

Un brin totalitaire, un chouilla psycho-rigide,
le Docteur Pixel™ n’aime pas le désordre et a décidé
d’en finir avec cette anarchie permanente des fichiers d’image.

Partant de l’adage « Qui se ressemble s’assemble », il s’attaque au rangement de
fichiers des œuvres d’arts. Issu d’une autre époque, le Dr Pixel considère que
l’art et la peinture sont des loisirs subversifs, vecteur de trop d’émotions…

 

Dans un monde où tout est  étiqueté, rangé, trié, on finit par ne plus faire attention à cet état de fait. Par ce travail, il me semblait important  de mettre ce mode de fonctionnement en exergue au travers d’un dispositif artistique.
Utilisant l’objectivité de l’outil informatique, j’ai cherché à montrer l’absurdité de telles pratiques en déstructurant des photos d’œuvres intemporelles. On montrera au travers de cette exposition  combien les nuances, les différences et la finesse d’esprit transforment un tas de couleurs en œuvre d’art.

Il me semblait important d’utiliser comme matière de réflexion, un terreau universel, compréhensible par tous, les oeuvres d’art parmi les plus connues au monde. Ces chefs d’oeuvres constituent à l’instar des grandes figures historiques la mémoire commune du monde et si on ne connait pas toujours forcément le nom exact de ces œuvres, on peut difficilement avoir échappé à leur vision, partielle ou complète, réelle ou virtuelle. Le choix de ces tableaux repose donc sur l’universalité des images, permettant ainsi d’établir un parallèle avec la société dans laquelle on vit. Les touches de couleurs tout en nuances apportées par les grands maitres de l’art peuvent se comparer à la composition de la population où aucune personne n’est identique.

De plus, le personnage borderline choisi pour présenter cette œuvre a un rapport compliqué à l’art. Pour lui, l’art et la culture en général permettent d’exprimer des émotions. Or il s’y oppose, refuse les émotions, préférant y opposer une logique jusqu’au-boutiste.

 Afin de conduire cette démarche, j’ai cherché l’outil le plus adapté pour retravailler les images. Pour rester cohérent avec l’identité du projet, j’ai décidé de privilégier une approche informatique, renforçant la dimension froide, sans émotions, objective. Ayant déjà effectué des recherches par le passé sur l’art numérique (notamment en produisant de courtes œuvres basées sur la  génération aléatoire d’œuvres, inspiré par John Maeda) je me suis orienté vers l’outil informatique. Celui-ci ne connait pas de limites : une fois que les règles de gestion sont définies, il peut reproduire encore et encore la même action sans jamais se poser de questions ni remettre en cause la démarche dans laquelle il est impliqué.

Les œuvres finales seront présentées sous forme de tableaux grand format (100X70cm) réalisés de manière artisanale.

 

ENGLISH VERSION

A little bit totalitarian, a little bit psychorigid , Doctor Pixel ™ does not like the disorder and decided to end with this permanent anarchy of the picture files.

Runner of the proverb « Birds of a feather flock together », he decides to have a look on the files of greatest artworks. Stemming from another period, Dr Pixel considers that arts are subversive leisure activities, vector of too many feelings…

In a world where everything is labelled, tidied up, sorted out, we pay no more attention on this established fact. By this work, I wanted to highlight this way through an artistic look.
Using the objectivity of computers, I tried to show the nonsense of such practices by disintegrating photos of timeless works. We shall show through this exhibition how much the nuances, the differences and the delicacy transform a heap of colors into work of art.

 Dossier à télécharger

Leave a comment