Revue L’Angoisse #07

Revue L’Angoisse #07

Revue PDF(France)
L’ANGOISSE 7 – L’ANGOISSE DECATIE A DES YEUX DE VELOURS L’ANGOISSE NUMERO 7 VIENT DE PARAITRE L’ANGOISSE DECATIE A DES YEUX DE VELOURS (avec la faute d’orthographe la plus aberrante du mois directement en couverture !) Dans ce numéro il y a : Des chevaux échappés des l’enfer Du sperme Des fêtards flous Des pertes de repères et des écrivains névrotiques Des Christ en souffrance, des piranhas en 3D et une fin du monde débile Une biche éclatée et un loup pervers Des plaques d’égoût, des nichons qui tombent, un prof qui a la trique Des hurlements dans tous les sens et des morts silencieuses Des foetus sous perf, des enfants qui flippent, du bruit Des voitures explosées Des corps disloqués, des soliloques énervés, des corps déchargés, des esprits plein de merde Des salopes dégueulasses et de minables connards Des ratures, des hachures, des coulures, des bites et des chattes et des suintements variés Des femmes qui saignent et des femmes qui gueulent Des miettes qui restent en travers de la gorge, du spleen moderne Des cauchemards métalliques et des rêves de fer De l’apitoiement et des fantômes incontinents Des viscères qui parlent fort, des bites et des chiens qui parlent fort aussi De la viande, de la paranoïa importée du futur, de la peur, de la peur, de la peur Des hommes bandants, des femmes bandantes aussi Des portraits flippés et un monstre sous toutes les coutures Du name-dropping pathologique et des gueules sans noms Des cauchemars gravés dans le bois et de la schizophrénie d’avant-garde Des dominos métaphysiques (comme toujours) Du roman noir Une crucifixion païenne Le peintre du bonheur De la viande, de la viande, encore de la viande DANS CE PUTAIN DE NUMERO : 194 pages de texte, pas loin de 200 images, de la musique plein vos esgourdes.
Novembre 2010


Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.